Accompagner les organisations paysannes dans le renforcement de la place des producteurs au sein des chaines de valeurs

Publié le 8 mars 2018
Retour

Cette étude réalisée par Afdi pour le compte d’AgriCord propose d’analyser le rôle et les approches adoptés par des organisations paysannes (OP) cacaoyères dans la

structuration de leur chaine de valeur. Elle porte sur 6 OP partenaires d’Afdi, de Trias et d’Asiadhrra dans quatre pays très différents : le Cameroun, l’Indonésie, Madagascar et la République Démocratique du Congo. Le cacao est un produit à forte valeur ajoutée, qui constitue un complément de revenu pour de nombreux producteurs, d’autant plus que le cours de ses prix a augmenté d’environ 25% depuis le début des années 2000. Cependant, le pouvoir de négociation des producteurs reste limité face aux collecteurs, aux grossistes et aux sociétés d’exportation. Par conséquent, la part que représente la rémunération des producteurs dans la chaine de valeur du cacao ne progresse pas. Pour remédier à cela,

les coopératives cherchent à diminuer le nombre d’intermédiaires et à se positionner pour la commercialisation des fèves de leurs membres afin d’améliorer leur rémunération. L’étude présente les pratiques – très différentes – développés par les 3 AA concernées et les 6 OP enquêtées.

Télécharger le document ici : http://www.afdi-opa.org/wp-content/uploads/2018/03/Capi-Cacao.pdf