Construire des politiques agricoles sur des soutiens différenciés aux exploitations familiales viables

Publié le 18 juin 2018
Retour

En Afrique de l’Ouest, les « modèles agricoles » et leurs références se multiplient, qu’il s’agisse d’intensification agricole à base d’intrants et d’irrigation, de pôles de croissance, de révolution « doublement verte » ou de modèles en rupture comme l’agriculture biologique ou l’agro-écologie.

Pour les organisations professionnelles agricoles, ces modèles de développement agricole amènent de nouveaux débats sur la place de l’agriculture familiale par rapport à l’entreprise privée, sur les catégories d’exploitations agricoles à cibler pour renforcer leur viabilité ou sur les conditions d’une politique agricole réellement inclusive. Ces questionnements nourrissent le dialogue entre Afdi et ses partenaires ouest-africains et sont à l’origine de l’étude dont la présente synthèse est issue.

Echangeant depuis 2016 sur ces sujets avec le Cirad et l’Iram, Afdi a engagé un premier travail pour approfondir la question suivante : quel est le référentiel nécessaire en matière de catégorisation des exploitations agricoles familiales afin de pouvoir définir et mettre en œuvre des politiques agricoles ciblées ?

Télécharger le document ici : http://www.afdi-opa.org/afdi-iram_note-de-synthese_soutiens-differencies_mai2018/