Nos Actualités

  • Actu

    G7 de Bergame: Afdi, la FNSEA et JA interpellent le Président de la République et le Ministre de l’Agriculture sur la sécurité alimentaire mondiale

    Les 14 et 15 octobre, a eu lieu à Bergame (Italie) le G7 des ministres de l’agriculture, qui a associé également les représentants de la FAO (organisation mondiale pour l’agriculture et l’alimentation), du FIDA (Fonds international de développement agricole), du PAM (Programme alimentaire mondial), de l’OCDE ainsi que les commissaires européens à l’Agriculture et la représentante de la commission africaine.

  • Actu

    États généraux de l’alimentation // Action de la France en faveur de la sécurité alimentaire internationale: l’agriculture familiale doit rester une priorité !

    Ci-dessous la contribution d’Afdi aux États généraux de l’alimentation 2017  à l’atelier 12 intitulé “Lutter contre l’insécurité alimentaire, s’assurer que chacun puisse avoir accès à une alimentation suffisante et de qualité en France et dans le monde”, et présidé par François Soulage, président du collectif ALERTE

  • Actu

    Afdi et Jeunes Agriculteurs (JA) signent un partenariat en faveur de l’agriculture familiale

    Afdi et Jeunes Agriculteurs (JA) ont réaffirmé dans une convention de partenariat signée le 11 octobre leur engagement au service du développement de l’agriculture familiale au niveau international.

  • Actu

    Faire progresser notre organisation via des regards extérieurs

    En préparation du renouvellement de la Convention-Programme qui nous lie à l’Agence Française de Développement (AFD), Afdi a confié, début 2017, au consortium EPICES-CIRAD, une évaluation externe à visée prospective couvrant toute la période 2009-2025. Les résultats de ces travaux nous ont déjà permis de faire progresser notre stratégie et nos dispositifs grâce à des regards extérieurs de grande qualité.

  • Événement

    Inscription aux ateliers des Journées Réseau Afdi des 11 et 12 octobre

    Les 11 et 12 octobre 2017, Afdi organise ses « Journées Réseau », rencontres auxquelles participent des représentants d’Afdi territoriales et d’organisations paysannes partenaires, qu’elles soient françaises ou africaines. Pour s’inscrire, c’est ici!

  • Interview

    “Le lait en poudre est facile à trouver. Le lait local devrait l’être aussi”. Interview de Modibo Sidibé, responsable agricole malien.

    Les dossiers d’Afdi (Dossier “Lait” Partie 3) Modibo Sidibé est vice-président de la Fédération Nationale des Producteurs de Lait du Mali. Cette organisation agricole, créée en 2006, a pour objectif de promouvoir la commercialisation du lait local sur le marché malien. Il nous présente les grands enjeux de la filière dans ce pays, où le niveau de consommation de lait par personne est un des plus élevé en Afrique de l’Ouest.

  • Interview

    “Nos exports doivent être conciliables avec un développement local et ne pas appauvrir les producteurs locaux”

    Les dossiers d’Afdi (Dossier “Lait” Partie 2) Marie-Thérèse Bonneau est éleveuse de vaches laitières en Vendée et première vice-présidente de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), syndicat majoritaire de la filière lait en France. Interview.

  • Actu

    Des Fermes, pas des Firmes!

    Agriculteurs français et développement international (Afdi) lance une pétition en ligne pour que l’agriculture familiale soit une priorité de l’Aide publique au développement française. A deux mois des élections législatives françaises, Afdi engage une campagne auprès des candidats à la députation et propose 8 mesures pour leur rappeler que l’agriculture familiale doit rester une priorité de l’Aide Publique au Développement (APD) française. Plus qu’un simple appel, cette campagne informe concrètement sur la place de cette agriculture dans les pays en développement (PED).

  • Actu

    Fin des quotas laitiers européens: Quelles incidences pour la filière africaine ?

    Les dossiers d’Afdi (Dossier « Lait » Partie 1) Les incidences de la fin des quotas laitiers de l’Union Européenne, en avril 2015, sur la crise profonde connue par les éleveurs font polémique et amènent la Commission européenne à adopter des mesures correctives. En affirmant la vocation exportatrice de l’Europe, la fin des quotas laitiers suscite également de nombreuses craintes chez les producteurs des pays importateurs, en particulier africains. Face à une augmentation continue de la demande, le recours de l’Afrique au marché mondial oscille entre nécessité et menace pour la filière locale.

  • Portrait

    Abdelwahed Souii, producteur de lait engagé au sein de l’Association des jeunes agriculteurs tunisiens

    Un peu excentrée de la commune de Sened, l’exploitation d’Abdelwahed (31 ans) est modeste et très bien tenue. L’électricité ne parvient pas jusqu’à cette partie de la ville ; il faut donc faire sans. Investir dans un branchement coûterait environ 10 000€ à la famille Souii. Jusqu’alors, c’est grâce à un moteur à essence que l’eau est pompée à 75 mètres de profondeur. Mais depuis la construction du puits en 1984, il faut aller chercher l’eau de plus en plus profond.