Alfop, un projet d’alphabétisation pour favoriser l’insertion d’agricultrices au Tchad

Publié le 22 octobre 2019
Retour

Favoriser l’insertion économique et politique d’agricultrices au Tchad 

2 100 femmes du Logone Oriental et du Mandoul, membres des organisations paysannes régionales FCEJARLOR, Atekor et Aprofikam, fédérées par le Conseil National de Concertation des Producteurs et Ruraux du Tchad (CNCPRT) suivront prochainement des cours d’alphabétisation dans 24 centres dans le cadre du projet ALFOP (Alphabétisation fonctionnelle des Femmes des Organisations Paysannes du Tchad). Un diagnostic terrain a été réalisé en juillet et août et se poursuit actuellement. Corrélée à une formation professionnelle, l’alphabétisation améliorera les perspectives d’insertion des agricultrices dans la vie économique et politique locale.

 

Un partenariat multi-acteurs

Les cours d’alphabétisation seront mis en œuvre par Lead Tchad, ONG active dans les secteurs de l’environnement, du genre et de l’éducation non formelle. Aster International, basée en France, apporte son expertise transversale sur le « genre ». Le CNCPRT et son collège des femmes capitalisent sur l’expérience et réalisent un plaidoyer pour l’alphabétisation et la formation professionnelle des femmes.

 

Animation par des paysannes relais

72 paysannes relais animeront des groupes de productrices dans le Logone Oriental et dans le Mandoul pour la gestion technique et financière de leurs activités.

 

En savoir plus : Fiche projet Alfop