Jeunes agriculteurs à Madagascar : des exploitations viables grâce au soutien des OP

Publié le 2 octobre 2019
Retour

A Madagascar, les OP accompagnent l’installation des jeunes agriculteurs

Depuis 2014, 721 jeunes agriculteurs malgaches ont bénéficié d’un accompagnement leur permettant de s’installer ou de renforcer leur exploitation, grâce au réseau SOA, syndicat des organisations agricoles de Madagascar, qui fédère 25 organisations paysannes (OP).

Un accompagnement global porté par les organisations paysannes

Les OP sont les promoteurs de l’intégration des jeunes, auxquels elles apportent leurs services. L’accompagnement comprend un conseil de proximité personnalisé en vue de l’acquisition de compétences, une aide financière ou rapprochement avec des institutions financières et une intégration au sein de l’OP, afin de favoriser l’insertion professionnelle et d’impliquer les jeunes agriculteurs dans les prises de décision.

Diversification après la première année

La première année d’apprentissage est le plus souvent consacrée à une seule culture ou un seul petit élevage, à partir de la seconde, les OP encouragent les jeunes à se diversifier.

Chaque année près de 400 000 jeunes intègrent le secteur agricole à Madagascar dans des conditions difficiles. Le projet du réseau SOA facilite leur accès à la formation, à l’investissement et au foncier, comme à la prise de responsabilité dans les OP.

En savoir plus – Jeunes agriculteurs à Madagascar : des exploitations viables avec le soutien des OP

Francia Andriamanantena, maraîchère, accompagnée par l’OP Filamatra Soa Lombonana

Francia Andriamanantena, 26 ans, est membre de l’organisation paysanne Filamatra Soa Lombonana. En 2018, l’OP l’a accompagnée dans son projet d’installation et de production de semences de légumes. Grâce à un conseil de proximité exercé par un technicien et un paysan parrain, et à une aide financière, elle a pu augmenter ses surfaces de production et améliorer la fertilité des sols. Ses revenus annuels devraient être multipliés par cinq. Le projet a renforcé ses compétences techniques et entrepreneuriales : tout en développant une agriculture biologique et des gammes de semences diversifiées, la jeune agricultrice apprend à diriger une équipe de salariés et à gérer la comptabilité.

 

A Madagascar le réseau SOA accompagne les organisations paysannes dans l’installation et l’intégration des jeunes agriculteurs : voir la vidéo