Nos Actualités

Actu

La concertation pluri-acteurs : l’exemple de Rofama

À Madagascar, dans la région de Haute Matsiatra, Afdi a accompagné l’Union des coopératives laitières Rofama dans la création d’un espace de concertation pluri-acteurs, fondée sur la mobilisation d’une diversité d’acteurs dans un travail de développement des filières agricoles et de sécurisation des revenus des paysans.

Afdi accompagne 3 organisations paysannes partenaires dans la région, dont Rofama, à travers des formations, un coaching régulier à distance des directeurs des coopératives malgaches ainsi que des missions sur place afin de travailler sur les questions de gouvernance et de stratégie des coopératives.

 

Le rôle de Rofama

 

Dans la région de Haute Matsiatra, l’Union des coopératives laitières Rofama, membre de VFTM, est devenu un acteur clé du développement de la filière laitière.

En mai 2019, en collaboration avec la Région Haute Matsiatra, le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, la TTM (chambre d’agriculture) nationale, le Réseau SOA (réseau syndical des organisations agricoles de Madagascar), le MDB (Malagasy Dairy Board, Groupement d’Intérêt Economique à but non lucratif de la filière laitière à Madagascar) et Afdi, Rofama a animé un atelier de concertation.

Elle avait préalablement organisé des réunions avec les producteurs de lait, les vétérinaires, les transformateurs, la Région et les communes rurales.

Cet atelier, qui a réuni 130 personnes, a amorcé une réflexion collective sur les mesures à prendre pour organiser la filière laitière et sur leur intégration au sein d’un arrêté régional. Par la suite, la mise en place d’un groupe de travail de 32 personnes a permis d’entamer la rédaction concrète de cet arrêté.

Cette dynamique de concertation a permis la constitution progressive d’un réseau économique solidaire de la filière lait fondé sur une vision commune, notamment concernant la mise en place d’un label régional « Matsiatra Ambony ». La proposition d’arrêté a été déposée auprès de la Direction régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat.

Dans cette perspective, en octobre 2019, Rofama a organisé une foire sur le thème « Filières agricoles en synergie, levier pour le développement de la région ».

 

Les objectifs de la concertation pluri-acteurs

 

La mise en œuvre d’un espace de concertation pluri-acteurs a pour objectif de renforcer la solidarité entre les acteurs de la filière laitière et du monde rural au sein d’un réseau économique régional efficace, dont la vision stratégique partagée doit contribuer au développement de la filière.

 

Il s’agissait ainsi, à travers un partage mutuel d’expériences, de constituer une instance de concertation mobilisant une variété d’acteurs de la filière, de définir une stratégie collective, de démontrer aux différents acteurs la nécessité d’un arrêté régional afin d’appliquer cette stratégie et de renforcer l’efficacité économique de l’ensemble des acteurs.

 

Cette large concertation régionale a en outre permis aux acteurs régionaux d’avoir un accès égal à l’information, condition indispensable pour que la filière puisse relever le défi de la structuration, de l’organisation de l’approvisionnement régulier des marchés et d’une commercialisation efficiente des produits locaux.

Crise du Coronavirus :
les OP témoignent

Vidéos

  • Featured Video Play Icon

    Madagascar : les jeunes prennent des responsabilités dans les organisations paysannes

  • Barké Diallo
    Featured Video Play Icon

    Sécurisation foncière au Mali

  • Featured Video Play Icon

    SIJA 2019 : Zoom sur les défis des jeunes agriculteurs maliens

  • Featured Video Play Icon

    SIJA 2019 : Focus sur les jeunes agriculteurs en Europe

  • SIJA 2019
    Featured Video Play Icon

    SIJA 2019 : Changement climatique et agriculture au Québec

  • Featured Video Play Icon

    SIJA 2019 : Changement climatique et agriculture au Zimbabwe

  • https://www.youtube.com/embed/Y2k3OaV_lB0

    Afdi, 40 ans d’échanges paysans et de solidarité

Le coin des experts

  • Actu

    Un(e) chargé(e) de mission – cellule Burkina Faso à Ouagadougou

    Contexte Afdi est une association de professionnels de l’agriculture qui a pour mission la construction de partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement, principalement en Afrique sub-saharienne. Afdi est aussi un réseau composé d’une association nationale et de 11 associations régionales présentes dans 68 départements français et regroupant 6 000 militants et 400 Organisations Paysannes (OP). […]

  • Actu

    Afdi recherche un.e assistant.e comptable

    Contexte Afdi est une association de professionnels de l’agriculture qui a pour mission la construction de partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement, principalement en Afrique sub-saharienne. Afdi est aussi un réseau composé d’une association nationale et de 11 associations régionales présentes dans 68 départements français et regroupant 6 000 militants et 400 organisations paysannes. Afdi […]

  • Actu

    Haïti : Améliorer la résilience des producteurs de café face aux effets du changement climatique

    Les défis de la production agricole face au changement climatique Avec une couverture forestière estimée à moins de 2 %, l’environnement haïtien est l’un des plus dégradés de l’hémisphère Nord. Cette dégradation est notamment due à une déforestation massive, mais également à des facteurs liés au changement climatique.   Ainsi, l’augmentation du nombre d’ouragans entraîne la destruction de nombreux jardins, […]

  • Actu
    Récolte de noix de karité, Mandoul, Tchad Aprofika

    Crise du coronavirus. Tchad : gestion du confinement familial et perte de revenus, les multiples défis des femmes productrices

    Entretien avec Elisabeth Nadjiyam, présidente d’Aprofika Le karité est le plus souvent une affaire de femmes. En particulier au Tchad où la filière reste artisanale. L’organisation en groupements de productrices contribue à leur autonomisation économique. Dans la province du Mandoul, principale zone de production du pays, l’Association pour la Promotion du Karité (Aprofika) anime 3780 membres*, essentiellement des femmes, à […]

  • Actu
    uirec formation covid cacao agroecologie

    Crise du coronavirus. Côte d’Ivoire : « Les femmes qui commercialisent les surplus de l’agriculture vivrière ont été les plus impactées. »

    Entretien avec Sédric Konan, Président de l’UIREC L’Union inter-régionale des sociétés coopératives (UIREC) regroupe 25 coopératives de base de la région de San Pedro, au sud-ouest du pays. A côté du cacao, l’activité majeure des 11 000 membres et de la région, les femmes pratiquent des cultures vivrières dont le surplus est commercialisé. La crise les a privées de ce revenu. Si […]

  • Interview
    Au Togo, face au covid-19la CTOP organise des formations retrientes avec mesures barrières

    Crise du coronavirus. La riposte de la Coordination togolaise des organisations paysannes et de producteurs agricoles

    Plus de 60% des Togolais et 95% des habitants des zones rurales sont employés dans le secteur agricole. La restriction des activités de collecte, de transformation ou de commercialisation, mais aussi les difficultés d’accès aux intrants, ont des incidences directes sur la capacité de subsistance d’une majeure partie de la population. C’est pourquoi, dès avril 2020, la Coordination togolaise des […]