VITAL : valorisation des initiatives pour une transition agroécologique locale en Côte d’Ivoire

Publié le 11 décembre 2019
Retour

Soutenir l’agroécologie en Côte d’Ivoire

Initié en juillet 2019 pour une durée de trois ans dans les régions du Bas Sassandra (San Pédro) et du Marahoué (Bouaflé), VITAL est un projet de soutien à la transition agroécologique engagée par les organisations paysannes dans les filières cacao et maïs. Il vise à assurer la durabilité économique et environnementale de ces OP.

VITAL soutient à la fois une gestion durable des ressources naturelles, une meilleure participation des OP partenaires dans la gouvernance de ces ressources, et la valorisation des produits agroécologiques des exploitations familiales sur les marchés.

 

L’action des partenaires

Pour mener à bien le projet VITAL, Afdi travaille en collaboration avec trois partenaires :

– L’Union inter-régionale des sociétés coopératives (UIREC), un groupement de coopératives de la filière cacao qui accompagne ses membres sur la gestion économique et l’amélioration des techniques agricoles.

– La Société coopérative zone savane de Bouaflé (SCZSB) qui, au sein de la filière maïs, sensibilise à l’agroécologie et à la résilience face au changement climatique.

– L’École supérieure d’Agronomie (ESA) de l’Institut National Polytechnique Houphouët Boigny (INP-HB), institut d’enseignement supérieur impliqué dans une démarche de recherche sur la fertilisation des sols et l’association de cultures.

 

Quels objectifs ?

Dans le cadre de VITAL, trois objectifs majeurs sont fixés : la mise en œuvre d’expérimentations agroécologiques paysannes en lien avec la recherche, le lancement de démarches qualité pour la valorisation des produits agroécologiques et le renforcement interne des coopératives pour une meilleure participation aux espaces de concertation des filières.

En savoir plus : fiche VITAL